Montaigne et l’art du prologue au XVIe siècle

L’ouvrage, paru pour la première fois en 1992, d’Arnaud Tripet (professeur aux universités de Chicago et de Lausanne), a été réimprimé. “Cet ouvrage inventorie la technique et les riches modalités du prologue. Son auteur s’emploie à montrer que ce genre assez convenu par sa fonction médiatique, culmine, de Rabelais à Montaigne, dans des réalisations d’une admirable originalité, où la marge devient le lieu d’un écart inventif.” Toutes les informations sur le site des Classiques Garnier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.