Amis et amies, amies et amis de Montaigne

Alain Legros a retrouvé une page d’un numéro du Bulletin qui montre que le nouveau nom de la SIAAM n’est pas si nouveau.

En exclusivité donc, une page redécouverte par un facétieux ami de Montaigne (Alain Legros) qui rappelle qu’en matière grammaticale on ne saurait trop vite “jetter masles et femelles en mesme moule” (III, 5).

Bulletin des Amis de Montaigne, 1er novembre 1938, p. 19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.