Suspendre son jugement

« Je suspends mon jugement ». La sentence n’est pas de Montaigne, mais c’est ainsi qu’on traduit d’ordinaire le verbe grec à la première personne qui, selon l’auteur des Essais, est le « mot sacramental » des pyrrhoniens, celui qui résume leur spécificité sceptique et affiche leur allergie à toute certitude : épékhô.

[Cet article d’Alain Legros avait été publié initialement le 3 mai 2012 sur l’ancien site de la Société].

Continuer la lecture de « Suspendre son jugement »

Un nouvel exemplaire dans la Bibliothèque de Montaigne

Comme l’indique le site Monloe,  un exemplaire de Plutarque des Vies des hommes illustres grecs et romains comparées l’une avec l’autre, traduit du grec au français par Jacques Amyot, 2e édition revue et corrigée, Paris, Michel de Vascosan, 1565, est décrit dans le catalogue de la vente de livres anciens et manuscrits qui se tiendra le jeudi 15 octobre 2020, par Ivoire-Bordeaux (www.ivoire-bordeaux.com), n° 86.

Continuer la lecture de « Un nouvel exemplaire dans la Bibliothèque de Montaigne »